ISO-14001
Prévention de la corrosion

MPC fabrique ses colliers de serrage en acier de haute qualité

Avec une meilleure construction, la corrosion peut être considérablement réduite voire prévenue sur les colliers de serrage. Pour ce faire, MPC Industries propose de suivre les principes de base suivants :

• N’utiliser en milieu humide que des colliers en Inox W4 ou W5 en zone maritime.
• Éviter les bordures vives. Ces parties de la structure sont plus vulnérables. La couche de protection appliquée sur la surface est beaucoup plus mince sur les bords.
• Assurer l’alignement des cordons de soudure.
• Éviter la corrosion de contact. Séparer les métaux de différents types.
• Concevoir des produits de maintenance facile.

Choix du matériau
Certaines matières sont plus sensibles à la corrosion. Le premier pas dans la prévention de la corrosion est la sélection de matériaux anti-corrosion, tels que l’acier inox. Les colliers de serrage MPC sont fabriqués exclusivement en acier de haute qualité, leur teneur en acier inoxydable varie en fonction du produit. La composition des colliers est indiquée par W suivi par un chiffre entre 1 et 5. Le chiffre fait référence à la proportion qualitative de l’acier inox : plus le chiffre est élevé plus la teneur en acier inox du collier est élevée, plus le collier est donc résistant à la corrosion.

Couche de protection
Les matériaux sensibles à la corrosion peuvent être protégés contre le milieu corrosif (tel que l’air) de manière suivante :
• Mise en place des couches de protection (peinture ou vernissage)
• Electro-Zinguage
• Galvanisation
• Revêtement par couches de traitement
• Anodisation de l’aluminium qui consiste à former une couche d’oxyde sur la surface du matériau à l’aide d’une réaction électrochimique en empêchant ainsi la corrosion supplémentaire.
• La passivation consiste à tremper l’acier dans une solution contenant de l’alcalin qui favorise l’oxydation. Elle a pour résultat une couche mince d’oxyde de fer noir sur la surface du produit traité.


Dans le cas de certaines matières (comme l’aluminium ou l’acier inox) le traitement n’est pas nécessaire : l’oxyde forme une couche de protection solide sur toute la surface du métal empêchant ainsi l’oxydation des couches en plus grande profondeur. Le fer est différent des métaux mentionnés ci-dessus puisque son oxyde qui forme sur la surface est de structure poreuse.

Source : Wikipédia